Configuration de votre slicer 3d pour Cakewalk 3d

Votre Cakewalk 3d est prêt à être installé sur votre imprimante 3D. Maintenant vous allez préparer le Gcode pour votre impression. Dans cette page nous regroupons les informations concernant la configuration et les commandes à intégrer dans votre slicer pour bien utiliser votre Cakewalk 3d.

Si vous souhaitez retrouver les instructions de montage ou les recettes de test à préparer, nous avons des pages dédiées à ces questions !

Configuration dans Prusaslicer

Nos choix de configuration

Quand nous avons imaginé le Cakewalk 3d, nous avons cherché à établir les meilleurs paramètres d’impression 3D. Comme on imprime des matériaux visqueux, cela nécessite une certaine force de la part du moteur Nema pour obtenir l’extrusion : il doit tourner très vite.

Pour augmenter le nombre de steps/mm du moteur qui pilote votre extrudeur, vous pouvez modifier les valeurs de l’EEPROM dans votre imprimante 3D. En général, on passe par le firmware.

Quand on imprime un matériau à une température ambiante, il faut aussi désactiver le contrôle de température. En effet de nombreuses imprimantes ont intégré une fonction pour prévenir l’extrusion à froid. Vous pouvez désactiver cette fonction directement dans l’imprimante 3D.

Cependant, nous avons fait un choix différent.

En effet, on a préféré intégrer ces modifications directement dans le slicer. Ainsi vous n’avez pas à tout changer dans l’EEPROM quand vous passez du plastique à la nourriture. Notre souhait est que vous puissiez garder une imprimante 3D versatile, capable de faire plein de matériaux différents !

Pour cela nous envoyons des nouveaux paramètres en début de fichier Gcode et nous jouons sur le multiplicateur d’extrusion (un paramètre associé au filament). Vous pouvez découvrir les valeurs dans la page des recettes, vous verrez que certaines sont très élevées. Encore une fois, c’est la solution qui nous a paru la plus simple pour ne pas trop toucher aux paramètres de l’imprimante 3D. Mais d’autres solutions existent et elles seront peut-être mieux pour vous.

Si vous avez décidé d’installer définitivement votre Cakewalk 3d sur une imprimante 3D dédiée à la nourriture, alors la meilleure solution est surement d’adapter votre EEPROM. Pour tous les autres cas, voici les paramètres qui fonctionnent bien sur les nombreuses imprimantes 3D que nous avons testées.

Les commandes Gcode à intégrer en début et fin de fichier

Voici les lignes de Gcode que nous intégrons dans tous nos fichiers tranchés.

  • En début de fichier

M201 X500.00 Y500.00 Z100.00 E5000.00 ;Setup machine max acceleration
M203 X500.00 Y500.00 Z10.00 E100.00 ;Setup machine max feedrate
M204 P500.00 R1000.00 T500.00 ;Setup Print/Retract/Travel acceleration
M205 X8.00 Y8.00 Z0.40 E5.00 ;Setup Jerk
M220 S100 ;Reset Feedrate
M221 S100 ;Reset Flowrate
M302 P1 ;Disable extruder temp check
G28 ;Home
G92 E0 ;Reset Extruder
G1 Z50 F3000 ;Move Z Axis up
G1 X150 Y150

  • En fin de fichier

G91 ;Relative positioning
G1 E-2 F2700 ;Retract a bit
G1 E-2 Z0.2 F2400 ;Retract and raise Z
G1 X5 Y5 F3000 ;Wipe out
G1 Z30 ;Raise Z more
G90 ;Absolute positionning
G1 X0 Y300 ;Present print
M106 S0 ;Turn-off fan
M104 S0 ;Turn-off hotend
M140 S0 ;Turn-off bed
M84 X Y E ;Disable all steppers but Z

Voici l’endroit où ils sont enregistrés dans notre slicer : c’est la partie Gcode personnalisé

Lignes de Gcode de configuration / configuration Gcode lines

Quel slicer utiliser pour Cakewalk 3d ?

En quelques mots : vous pouvez utiliser votre slicer 3d habituel. Pareil que pour les paramètres des moteurs, nous ne voulons pas vous imposer de changer vos habitudes.

A la Patisserie Numerique, nous sommes des adeptes de Prusaslicer. Mais libre à vous d’utiliser un autre logiciel.

Dans ce cas, vous pouvez retrouver les paramètres modifiés dans la page des recettes. Pensez également à intégrer les Gcodes de début et de fin de fichier indiqués juste au-dessus.

Des fichiers de configuration prêts à être installés

Si vous souhaitez démarrer rapidement vos impressions… Ou si vous ne vous sentez pas à l’aise à l’idée de chercher les paramètres dans les differentes parties de votre slicer… nous avons pensé à vous !

Nous avons préparé des bundles de configuration par matériaux et pour certaines imprimantes dans Prusaslicer. Il vous suffit de les télécharger puis de les importer dans votre logiciel.

Pour cela, rendez-vous dans la partie « Fichier » et choisissez le menu « Importer » et enfin la fonction « Importer le lot de configuration ».

Comment importer le lot de configuration / How to import the configuration bundle file

Attention : ces configurations sont celles qui fonctionnent sur les imprimantes 3D que nous avons testées mais nous ne pouvons pas vous garantir à 100% que cela va fonctionner sur votre imprimante. Vous aurez peut-être besoin de les adapter à votre situation.

Nous sommes impatients de voir les résultats de vos Cakewalk 3d, alors n’hésitez pas à les partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #cakewalk3d !

Pour retrouver toutes les informations sur le Cakewalk 3d c’est ici ou dans notre FAQ. Vous pouvez retrouver la liste des imprimantes 3d compatibles sur cette page